Bilan Entrainement Phase I

La phase I de mon entraînement avait pour but de me préparer au Trail des Bosses. Comme décrit dans le précédent post, l’objectif « Finir » a été atteint. Par contre, l’objectif « Temps » ne l’est pas. J’ai manqué de jus.

  • Entraînement

Entrons dans le vif du sujet en faisant le delta entre l’entraînement prévu et l’entrainement réalisé :

Bilan Phase I

Pas brillant, je n’ai respecté mon programme que sur la première semaine ! J’ai à peu près tenu l’objectif des sorties longues mais n’ai pas su trouver le temps / la motivation pour des sorties courtes en semaine. J’ai même 2 semaines « blanches » : la 3ème (neige + verglas sur Bruxelles) et la semaine précédant la course. Sur 6 semaines d’entrainement, ce n’est pas top.

Le résultat en course est conforme à mes entraînements : j’ai su courir sur une longue distance (44 km), pendant longtemps (5h55 !) … à un train de sénateur.

L’absence de sorties courtes (en côtes ou en vitesse) explique sans doute mon manque de jus (et les courbatures aux cuisses qui ont duré 2 jours :-)).

  • Diététique

Pire que l’entraînement en lui-même. J’ai mangé gras, des bons plats en sauce, du chocolat, bu de l’alcool. Aucune préoccupation diététique sur cette période, je suis arrivé sur la course 2/3 kg au-dessus de mon poids « de forme », avec un petit bedon. La honte…

  •  Motivation

La motivation pour la course était présente (il en faut pour courir presque 6 heures dans le froid et la boue :-)) mais comme le dit mon frère « la motivation ne compense pas le manque d’entrainement« .

  • Conclusion

Le « semi-échec » du Trail des Bosses va me donner un bon coup de pied au c… pour la préparation des Crêtes de Spa. De 44 km on passe à 55 km; de 920 m de dénivelé, on passe à 1.715 m de dénivelé positif.

Mon programme initial était le suivant :

  • 4 sorties par semaine, distance cumulée : 55 km
  • 1 sortie longue (> 25 km)
  • 1 sortie moyenne (> 15 km) en côte
  • 1 sortie courte (> 5 km) en fractionné, vitesse
  • 1 sortie courte (> 5 km) en côte, intensité

J’ai l’habitude de faire mes sorties longues dans la forêt de Soignes. C’est un endroit très agréable pour courir mais qui est relativement plat en dehors de quelques côtes. Je vais donc me replier sur un parc vallonné à proximité de chez moi (le Parc de Wolvendael pour ceux qui connaissent Bruxelles) où je peux aligner des tours de 3,5 km avec 80 m de dénivelé positif. Mon entrainement sera sans doute plus efficace.

La clé de la période à venir réside dans ma capacité à réaliser les entraînements courts en semaine. Je songe à essayer un programme Jiwok d’amélioration de la VMA à cet effet. Cela me permettra de tester le concept en réel … et de faire un post à ce sujet.

Ce contenu a été publié dans Entrainement, Journal. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *