La France va avoir sa Barkley

(Source : Chartreuse Tourisme)

Cela devait arriver un jour, je suis même étonné que cela ait pris autant de temps : la France va avoir sa propre Barkley, la Chartreuse Terminorum organisée par Benoit Laval, l’un des rares participants (mais pas finisher, « seulement » 2 tours) de la vraie Barkley. Un gars bien, il a des racines corréziennes. 🙂

Au programme :

  • Nombre de participants : 40 maximum recrutés sur lettre de motivation (la date limite est passée, c’était le 17 avril);
  • Frais d’inscription : 3 €  + quelques objets en offrande qui seront précisés par l’organisateur (laissez-moi deviner … une plaque d’immatriculation ?);
  • Quand : du 2 au 4 juin (+ quelques semaines le temps de retrouver ceux qui se seront perdus sur le parcours);
  • Le lieu : la forêt de la Grande Chartreuse, dans le massif de la Chartreuse;
  • Le parcours : 5 tours de 60 km à parcourir en moins de 80h, 22.000 m de dénivelé au total (200 km en 60 h et 20.000 m de dénivelé pour la Barkley);
  • Une option light : la « Fun Run » qui ne fait que 3 tours;
  • Pas de GPS, pas de balisage, pas de ravitaillement.

Pour résumer : un copier/coller (revendiqué par l’organisateur) de la Barkley, en un peu moins dur d’après les chiffres. L’organisateur ZZ-Topien de celle-ci sera peut-être présent au départ. Les paysages sont en tout cas magnifiques et donneraient envie de s’y frotter (uniquement sur un malentendu). Par contre, les paysages de la Barkley, pour le peu que j’en ai vus, ne m’enthousiasment guère.

Bonne chance à cette nouvelle course, bonne chance encore plus aux 40 coureurs qui vont s’y frotter pour la première fois et espérons que tout se passera bien. Le massif peut être piégeux.

J’attends maintenant avec impatience les nouvelles futures courses plus dures que la Barkley : la double Barkley, la triple Barkley, la Barkley à cloche-pied, la Barkley avec les mains attachées dans le dos… La période est à la surenchère.

Deux remarques pour finir :

  • Le massif de la Grande Chartreuse est aussi un haut-lieu de la résistance. Un maquis y fut créé par celui qui allait devenir l’Abbé Pierre;
  • D’après Google Traduction la dernière phrase en latin du site « Neque porro quisquam est qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit… » signifierait (je cite) : « Il ne figure sur aucune de la douleur elle-même comme les carottes, Minneapolis, veut obtenir ». En fait cela signifie : « Il n’existe personne qui aime la souffrance pour elle-même, ni qui la recherche ni qui la veuille pour ce qu’elle est… ». C’est un faux-texte, le fameux Lorem Ipsum.

Lu sur Trails Endurance Mag.

Ce contenu a été publié dans Courses, Journal. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *