Mon week-end coup de poing

Comme annoncé dans un post précédent, j’ai profité du week-end de l’Ascension (terme prédestiné pour un trailer :-)) pour un entrainement « coup de poing ».

J’ai commencé Jeudi par une première sortie de 22 km et 400 m de dénivelé sur Bruxelles. Si, si, c’est possible, il suffit de tourner comme un con un écureuil sur un parcours contenant une grosse côte.

Suite à l’annulation de ma participation aux Crêtes de Spa, l’hôtel Hôtel Radisson Blue de Spa avait accepté de reporter notre réservation à une date ultérieure …. et c’était ce week-end. Pendant que femme, enfant et belle-mère barbotaient aux Thermes de Spa, j’en ai profité pour me faire deux sorties à Spa :

  • Vendredi : 10 km / 400 m de dénivelé autour de Spa histoire de se dérouiller les jambes,
  • Samedi : 32 km / 900 m de dénivelé autour de Spa en empruntant une partie du parcours des Crêtes de Spa.

J’ai couru les 3 sorties entre 9 et 10 km/h. Le temps n’était malheureusement pas de la partie et j’ai été trempé sur mes 2 sorties à Spa (eau froide, je précise). L’été belge n’aura duré que 1 semaine…

Ma grosse sortie de Samedi m’a apporté plusieurs enseignements :

  1. je me demande comment je vais pouvoir finir le Grand Trail des Lacs et Châteaux dans 3 semaines. 2 fois la distance et 2,5 fois le dénivelé…
  2. j’ai testé une alimentation en course à base de fruits secs (bananes / abricots) et c’était parfait. Pas de difficultés à avaler, pas de mal à l’estomac et le plein d’énergie,
  3. j’ai testé mon nouveau sac à dos et il est parfait : léger, confortable (on ne le sent pas) très pratique avec les poches sur le devant,
  4. j’adore toujours mes Mizuno Trail,
  5. si j’ai trouvé chaussure à mon pied, je n’ai pas encore trouvé chaussettes. Toujours des ampoules après 20 km…
  6. Et surtout, j’ai pris mon pied ! Les forêts de sapins autour de Spa, la traversée de la Fagne de Malchamps, j’ai enfin découvert le vrai plaisir du trail, retrouvé la sensation de partir à l’aventure (avec une carte qui a pris l’eau :-)) comme à l’époque où je faisais du vélo.

Fagne Malchamps

Pour résumer : un bon week-end pour le moral comme pour le physique. Le week-end prochain (Pente-côte, doublement prédestiné pour un trailer :-)), trois jours d’entrainement sur Bruxelles avec l’objectif de faire 70 km et 1.500 m de dénivelé.

Ce contenu a été publié dans Entrainement, Journal. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *