Essai de la Nike+ SportWatch GPS

Voici venu le moment du premier essai de matériel : la montre Nike+ SportWatch GPS que j’utilise régulièrement depuis Août 2012 pour mes entrainements course et marche à pied.

Pourquoi j’ai acheté cette montre ?

Dans mes années vélo, je courais avec un cardio-fréquencemètre / compteur kilométrique Polar qui m’avait toujours donné satisfaction.

A la reprise de mon activité sportive en 2010, j’ai acheté une montre Polar RS 100.  J’effectuais la mesure des distances sur Google Maps, avec l’Outil de mesure des distances du Google Maps Lab. Seul problème : quand vous courez en forêt, la cartographie des chemins est très partiellement représentée dans Google Maps, les mesures de distance sont donc très approximatives, ce qui choque l’esprit statisticien de tout coureur (et moi en particulier).

D’où l’envie d’acheter une montre GPS. Mon frère avait fait le pas depuis longtemps avec une Suunto mais, à de nombreux départs de courses, je le voyais pester face à la difficulté de sa montre à trouver le signal GPS. Une discussion au départ des 10 km d’Uccle avec deux possesseurs de Garmin rencontrant les mêmes soucis m’a définitivement refroidi sur ces deux marques.

La Nike+ SportWatch GPS m’a séduit :

  • par un prix plus réduit (169 Euros avec le capteur de foulée « ShoePod »),
  • par une discussion avec le revendeur qui, face à mes craintes sur la qualité de l’accroche GPS, m’a dégainé l’argument qui tue : « satisfait ou remboursé »,
  • pour le fait que TomTom en GPS, cela fait sérieux.

 

Rentrons maintenant dans le vif du sujet.

L’emballage

La montre est livrée avec :

  • le capteur de foulée Shoe Pod,
  • un câble USB (même si la montre intègre un connecteur USB),
  • un mini-guide d’utilisation.

Si vous voulez accéder aux fonctions cardio, il faut acheter une ceinture Polar Nike+ en sus (+ 65 Euros). A noter que cette ceinture me blessait au niveau du torse et que j’ai dû recycler celle de mon ancien Polar.

La montre

Légère, pas trop encombrante, système de fermeture pratique : rien à redire d’un point de vue ergonomique. L’affichage blanc sur fond noir peut être inversé par paramétrage.

Montre-poignet

Le système de fermeture intègre un connecteur USB qui permet d’éviter d’utiliser le câble livré avec :

Montre-ouverte

La montre comporte 3 boutons sur le côté gauche :

  • les deux boutons « noirs » permettent de naviguer vers le haut / vers le bas dans les menus et d’allumer l’écran quand vous êtes en mode course, de nuit,
  • le bouton vert (ou rouge ou bleu suivant le modèle) permet de valider. Un appui prolongé permet de démarrer la montre pour un entrainement ou une compétition.

Un appui sur l’un des boutons noir donne accès au menu principal de la montre :

Montre-Menu principal

Le menu « Clock » permet de paramétrer date, heure et une alarme.

Le menu « History » permet d’accéder à liste des entrainements stockés sur la montre avec, pour chacun : la durée, la vitesse, le nombre de calorie brûlées, le rythme cardiaque moyen (si vous avez couru avec le capteur) et les temps de passage aux tours ou aux intervalles. Je ne comprends pas comment les entrainements sont purgés de la montre. Ils restent présents même après synchronisation.

Le menu « Records » vous indique vos records : kilométrage total, mile le plus rapide, kilomètre le plus rapide, 5 km le plus rapide, 10 km le plus rapide, plus grande distance parcourue en une session. Ceci ne semble pas être paramétrable.

Le menu « Stopwatch » est un banal chronomètre avec tours intermédiaires. Les temps intermédiaires sont déclenchés en tapant sur l’écran principal et on touche là au gros défaut de la montre : un concurrent touche votre montre au départ … et vous avez enregistré un temps intermédiaire, vous effleurez votre dos en allant chercher votre bidon … et vous avez enregistré un temps intermédiaire, vous passez au panneau « semi-marathon » et vous appuyez frénétiquement sur votre écran pour enregistrer votre temps intermédiaire … et rien ne se passe. Pour rester poli, disons que le fonctionnement de l’écran tactile est erratique.

Enfin le menu « Run » donne accès aux capteurs :

Montre - Paramétrage capteurs

Il est possible de les activer / désactiver individuellement. Le sous-menu « Options » donne accès aux paramètres suivants :

  • Laps : peut prendre la valeur Auto, Manual ou Off selon que l’on veut enregistrer un temps intermédiaire tous les x km ou manuellement ou pas du tout,
  • Intervals : peut prendre la valeur On ou Off,
  • New sensor : permet d’ajouter un nouveau capteur.

Les valeurs des paramètres « Laps » et « Intervals » ne sont pas paramétrables au niveau de la montre mais grâce au logiciel Nike Connect.

Cher ami runner, tu ne manqueras pas de noter l’absence totale de paramétrage des données cardiaques au niveau de la montre…

La liaison GPS est excellente : rapide (quelques secondes), stable dans la durée. Depuis que j’utilise la montre, je n’ai eu que 2 pertes de GPS à l’utilisation. Par contre, si vous perdez la connexion GPS durant un parcours, la montre semble totalement incapable de retrouver la connexion. Il ne vous reste plus qu’à arrêter la session en cours et en commencer une nouvelle. Rageant…

La batterie est de bonne tenue (plus de 5 heures sans problème, donnée pour 9 heures mais je n’ai jamais testé) et se recharge rapidement (moins d’une heure).

Nike+ Connect

A la première connexion de la montre sur votre PC / Mac, un petit logiciel Nike + Connect s’installe, vous permet d’entrer des paramètres base (Nom d’utilisateur, Poids, Sexe, Date de naissance, Kilomètres ou Miles…) et de créer un compte sur le site Nike Plus. Ce logiciel se relance automatiquement à chaque connexion de la montre sur le port USB pour télécharger les derniers entrainements

Telechargement Entrainements

et mettre à jour les coordonnées GPS. A ce sujet, pensez à le faire régulièrement, l’accrochage initial du GPS en est ainsi facilité.

Capture d’écran 2013-01-11 à 10.03.21

Les paramètres de la montre sont accessibles au travers du bouton « Paramètres« . Le premier écran concerne les données de votre profil, le nom d’utilisateur étant à enregistrer à la première connexion et permet de faire le lien avec le site Nike+ :

Nike Connect - Profil

Sans commentaires pour le paramétrage de l’heure et de la date :

Nike Connect - Heure et Date

Le paramétrage de l’écran de la montre est un peu plus complexe :

Nike Connect - Personnaliser

La ligne du haut (petits chiffres) permet d’afficher soit la vitesse moyenne, soit le temps moyen au km (le rythme) mais il est possible d’y faire défiler d’autres statistiques :

Montre - Paramétrage ligne du haut

La ligne du bas (gros chiffres) contient votre statistique favorite

Montre - Paramétrage ligne du bas

Enfin le dernier menu permet de paramétrer les tours et les intervalles, de façon très sommaire en ce qui concerne les intervalles.

Nike Connect - Tours de piste et intervalles Réinitialisation usine permet de remettre à zéro tous les compteurs / paramètres de la montre mais attention, vous perdez la connexion avec Nikeplus. Je ne l’ai retrouvé qu’après avoir contacté le support Nike.

Au final, le paramétrage de la montre est très facile, les écrans sont clairs, explicites. Toutefois, cher ami runner, tu ne manqueras pas de noter (là encore) l’absence totale de paramétrage des données cardiaques au niveau de Nike Connect…

Précision du GPS / Fonctionnement en couple avec le ShoePod

Bonne nouvelle : le GPS est extrêmement précis comme on peut le constater  via le site en ligne Nike+. Voici à titre d’exemple un zoom sur le départ / arrivée du Marathon du Médoc

Marathon-Médoc

D’ailleurs le GPS indique une distance totale de 42,5 km. Pas étonnant que j’ai eu du mal à le finir 🙂

Par contre, j’ai eu un réel problème avec le ShoePod. D’après Nike, le ShoePod est censé s’auto-calibrer avec le GPS : connaissant la distance et le nombre de pas, il en déduit votre foulée. En cas de perte de l’information GPS, et seulement dans ce cas, il est censé prendre le relai pour le calcul de la distance.

Dans les faits, j’ai constaté que, bien que le calibrage initial avait été fait des conditions de réception GPS idéales (en courant sur un parcours maintes fois expérimenté sans perte de connexion) :

  • la mesure de ma foulée était fantaisiste (largement sous-évaluée),
  • le comptage par le ShoePod semble prendre la priorité sur la mesure GPS, même si celui-ci est connecté (j’ai des preuves). Si c’est le cas, imaginez les dégâts quand vous alternez sorties en marche et sorties en courant, vos foulées n’étant pas les mêmes.

J’ai contacté le support Nike à ce sujet (in english only). Le support a été réactif mais s’est contenté de me renvoyer des portions du manuel. De guerre lasse, j’ai décidé de réinitialiser ma montre sur les réglages usines … et j’ai perdu la connexion au site Nike+. Re-contact avec le support Client Nike+ qui, comme le Georges Marchais de la belle époque, arrivait avec ses réponses et moi avec mes questions. Au final, je me suis débarrassé définitivement du ShoePod. Quant à la connexion avec le site, le problème a fini par résoudre de lui même.

Le site en ligne Nike+

Une fois téléchargé, une fenêtre s’ouvre automatiquement sur votre navigateur préféré (Google Chrome en ce qui me concerne). Vous devez toutefois entrer votre login / mot de passe, le lien ne se fait pas automatiquement. Je ne vais pas entrer dans les détails du site  et simplement survoler les principales fonctionnalités.

Pour chaque parcours, le site vous donne accès aux données suivantes :

  • le profil sur Google Maps (cf. exemple ci-dessus),
  • la courbe de dénivelé (mais aucun compteur donc vous devez vous même le calculer manuellement),
  • les temps au km et au tour,
  • la fréquence cardiaque moyenne,
  • le nombre de calories brûlées (qui ne prend pas en compte le rythme cardiaque).

Si vous avez décidé de courir avec le cardio-fréquencemètre, vous obtenez une courbe que je qualifierai d’étrange :

Courbe cardios

Commençons par le « What’s this« . Le lecteur attentif aura remarqué que je cherche désespéremment où paramétrer les zones de travail cardiaque depuis le début de ce post. Apparemment Nike+ le fait pour moi et je n’ai pas encore compris comment puisque les valeurs changent à chaque sortie ! Incompréhensible. A ce stade, j’ai renoncé à demander des informations au support Nike.

Regardons attentivement la mesure cardiaque à 6,4 km (ce n’est qu’un exemple) : la mesure instantanée est de 161 BPM alors que la courbe est aux alentours de 150 BPM. Pourquoi ? Parce que Nike, dans son infinie sagesse a décidé de représenter une courbe qui semble être la vitesse moyenne glissante. Va comprendre Charles…

Là, vous me dites : Ok, ce sont des défauts de jeunesse. Pas grave, tu récupères tes données et tu les mets dans un outil sérieux comme SportTracks. Que nenni puisque Nike  n’offre aucune possibilité d’exporter les données. Heureusement quelques geeks ont développé des outils d’extraction (ici ou ) qui fonctionnent plus ou moins bien, Nike modifiant ses interfaces sans préavis.

Dernière remarque : d’autres essais publiés sur la Nike+ SportWatch GPS (ici ou ou ) montrent un autre site Nike+ (en mode bêta). Peut-être ce site améliore la situation mais le pékin moyen que je suis n’y a pas accès.

EN CONCLUSION

Si vous êtes un coureur occasionnel qui veut mesurer quelques statistiques, la Nike+ SportWatch GPS est plutôt un bon produit : très bon GPS (si vous prenez soin de resynchroniser votre montre avant chaque sortie), usage très intuitif à tous les niveaux. Mais éviter d’acheter le ShoePod et encore moins la ceinture cardio, c’est à mon sens de l’argent jeté par la fenêtre.

Si vous souhaitez un produit sérieux de suivi d’entrainement, passez votre chemin. « Simple d’utilisation » rime souvent avec « simpliste » (comme le paramétrage des intervalles), la fonction cardio est en-dessous de tout et l’impossibilité d’extraire proprement les données n’est pas acceptable. Pour près de 250 Euros, vous pouvez trouver mieux chez les concurrents.

Ce contenu a été publié dans Journal, Matériel. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à Essai de la Nike+ SportWatch GPS

  1. Franck dit :

    Salut et tout grand merci pour ton test.

  2. lolo 63 dit :

    entièrement d’accord avec toi
    recu en cadeau avec le shoepod , qui sert à rien
    bon produit mais trop restrictif
    j’ai acheté le cardio encore une fois spécial nike
    pas de calcul du dénivelé (si nike pouvait au moins le calculé sur son interface !) , pas compatible sur d’autre site pour comparer ses performance
    ne fonctionne pas sur un Iphone

    pour ce prix , je pense que la concurrence propose mieux

  3. sophie dit :

    Hello
    j’ai acquis la montre, toute l’installation s’est bien passée mais en voulant lancer une course, le capteru GPS ne semble pas être reçu … je ne suis pas captée…bouhhouuu quand faire ?

    • Phil dit :

      Bonjour,

      A ma première utilisation, le GPS avait mis plus de 10 mn à se synchroniser.

      1 – Je te conseille d’abord de resynchroniser la montre sur ton ordinateur : les positions des satellites seront chargées sur la montre, ce qui rend la synchronisation rapide (moins d’une minute dans la majeure partie des cas en ce qui me concernait).
      2 – Si cela ne fonctionne toujours pas, essaye de te déplacer, il faut que tu sois dans un terrain ouvert (pas à proximité d’un grand bâtiment ou en forêt par exemple)
      3 – Si cela ne fonctionne toujours pas, ramène la montre où tu l’as achetée, elle a peut-être un défaut
      4 – Si cela ne fonctionne toujours pas, achète une Suunto 🙂

      Bon courage !

  4. Sylvain dit :

    J’ai moi testé cette montre. J’en étais content mais il y a deux choses que je trouve trop gênantes, surtout sur un produit à 140 € :

    1/ l’affichage de la montre en bloqué en Anglais. J’ai cherché partout : impossible à changer ! On peut changer la langue du logiciel sur PC mais pas la langue de la montre !
    Incoyable sur un produit à ce prix ….

    2/ testé en faisant du VTT, je me suis apperçu avec horreur que le compteur de vitesse se bloque à 36 km/h et est incapable d’aller au dessus. Pourquoi ce bridage ???

    Et pire que ça : si vous faite une balade et que vous avez le malheur de dépasser la vitesse de 36 km/h (c’est très vite fait en vélo ou en ski), tout semble bien fonctionner mais une fois la montrer branché sur le PC avec nike connect, le circuit s’upload mais n’apparait jamais : le parcourt est entierement perdu ! Dégouté …..

  5. pollet-rouyer dit :

    Je viens de renvoyer ce produit au magasin.
    Tout est minable :
    – le GPS fonctionne rarement et après des délais de plus de 3/4 d’heure de course.
    – L’interface est nulle. Pas de dénivelé, pas de kilométrage au Km. Nul

    A ne pas acheter

  6. Bernard dit :

    Tout à fait d’accord. L’absence de calcul du dénivelé et au lieu de ça un truc débile qui s’appelle nikefuel qui ne sert a rien

  7. Hervé dit :

    Bonjour à toutes et tous, savez vous si on peu mettre un minima et maxima en temps, genre je souhaite courir et rester entre 5’00 et 5’30 au km. Merci

    • Phil dit :

      A ma connaissance aucun moyen. Le SAV de Nike était assez efficace, il est toujours possible de leur poser la question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *