Essai du bidon Runhill 270 ml (ou 500 ml)

J’utilise depuis 6 mois le bidon Run Hill 270 ml pour mes petites sorties « vitesse » (d’une dizaine de kilomètres) :

Bidon RunHill

Mon retour d’expérience est mitigé.

Le bidon est super pratique : léger, bonne prise en main, contenance parfaite pour un petit parcours (j’utilise la version 270 ml mais il existe aussi en 500 ml).

Par contre, j’ai constaté quelques petits défauts.

Le vissage n’est pas de super qualité : le pas de vis est en plastique et s’abime si vous ne vissez pas droit, avec précaution. Au bout de quelques (mauvais) usages, l’étanchéité n’est plus assurée.

Le capuchon en plastique transparent n’est pas solidaire du reste. Je l’ai perdu au cours d’une sortie (il m’a échappé des doigts).

Quand le bidon est rempli, le débit est très faible.

J’ai la vieille habitude (héritée de ma période « vélo ») de tirer avec les dents pour ouvrir ce type de bidon. Malheureusement, le système n’est pas très solide et, lors d’une sortie, tout est venu, j’ai été à deux doigts de m’étrangler.

Mais, bon, au final rien de grave et au vu du prix très modique (moins de 2 € chez Décathlon), allez-y … mais faites attention à ne pas vous étrangler.

Ce contenu a été publié dans Journal, Matériel. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *