Pourquoi vous ne pouvez pas vous empêcher de péter en courant ?

Je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager un article récemment publié sur Runner’ World, qui lui-même reprenait un article de Women’s Health :

Why Can’t I Stop Farting During My Runs?
(Pourquoi je ne peux pas m’empêcher de péter en courant ?)

Reconnaissons que c’est un problème que nous avons tous connu. Seul dans la nature, pas de problème mais en groupe, c’est plus gênant.

En synthèse pour les non-anglophones, les deux principales causes des flatulences en courant sont les suivantes :

  • la respiration intense piège des quantités d’air importantes dans le tube digestif et les intestins ;
  • l’accélération de la digestion et du transit intestinal due à la course conduit à la libération de gaz.

Dans les deux cas, l’excédent d’air ou les gaz de digestion n’ont qu’une seule échappatoire : votre anus … d’où les pets, plus ou moins discrets.

Le scientifique qui a établi cette étude, un gars a priori sérieux, donne quelques conseils :

  • avant une course, évitez l’eau gazeuse, les aliments producteurs de gaz , comme le blé, le maïs, les pommes de terre, le brocoli, le chou, les lentilles et le chou-fleur;
  • pendant la course, concentrez-vous sur votre respiration et essayez de respirer par votre nez et par votre bouche.

Dire que ce scientifique est en train de se faire une réputation mondiale sur ce sujet 🙂

 

Ce contenu a été publié dans Journal. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *