15 km de Woluwé St-Lambert – 8 mai 2016

Pour la première fois, j’ai couru aujourd’hui le 15 km de Woluwé St-Lambert. En ce jour béni des dieux, la Belgique était le pays le plus chaud d’Europe (rassurez-vous, ça ne va pas durer) : il faisait 28°c sur le parcours et un soleil de plomb. Il y a une semaine, il gelait presque le matin…

Le parcours

Le 15 km de Woluwé ne fait en réalité que 14,5 km. Dommage pour les statistiques, il ne faut pas s’enflammer sur les moyennes réalisées, surtout à 3 semaines des 20 km de Bruxelles. 🙂

Voici la trace GPX du parcours :

Le parcours est bien vallonné et pas évident du tout avec un dénivelé positif total de 166m. Le départ s’effectue du Stade Fallon. Juste après le départ, une courte montée prend les coureurs à froid. Après une descente sur 1 km, les réjouissances commencent vraiment avec une longue montée de 3 km. Après une descente, nouveau raidillon de 500m à partir du km 6,6. Longue descente ensuite jusqu’au km 10,5 où l’on monte assez fort pendant 1,2 km. La fin du parcours est majoritairement en descente mais avec des petits ressauts qui font mal. L’arrivée se fait sur la piste du stade Fallon.

D’un point de vue « paysages » le parcours est sans grand intérêt : il alterne rues et zones pavillonnaires ou de bureaux. Le tout manque de verdure, en dehors du tour du parc de Roodebeck. Dommage, il y a plus sympa à faire dans le coin entre la promenade verte (à peine effleurée) et la forêt de Soignes. Seule découverte du parcours : le moulin à vent de Woluwé dont je ne connaissais pas l’existence. J’y retournerai en famille un prochain week-end.

La course

Je visais 1h10 maximum et j’ai fait 1h09:14. Objectif atteint … mais j’ai eu du mal. Je suis parti trop vite, sur des bases de 1h08 et j’ai fini à l’agonie. En plus je n’aime pas la chaleur. Pour couronner le tout, j’avais fait la veille une sortie de 15 km, assez rude elle-aussi. Je me suis bêtement fatigué. Mais comme je n’avais pas couru les 2 jours précédents, je me sentais obligé de sortir.

Si je cours à ce rythme sur le 20 km, je serai pas loin de mon record de 1h35mn (sous la pluie). Je croise les doigts pour qu’il fasse frais dans 3 semaines.

Pour les possesseurs de montres Suunto, j’ai couru avec l’app Half-Marathon Time que j’ai customisée avec la distance de 15 km. Cette app donne en temps réel, en se basant sur la distance parcourue et la vitesse moyenne, le temps final estimé. Simple et pratique, je réitérerai l’expérience.

L’organisation

Rien à redire, même si la queue pour retirer les dossards ou à la consigne 10 mn avant le départ me semblait encore très importante. Je pense que certains ont dû partir en retard. L’accès au stade est facile, soit en métro, soit en voiture (et a fortiori en vélo) et il semble facile de se garer dans le quartier à condition d’arriver en avance.

Sur le parcours, deux ravitaillements en eau au 5ème et 10ème kilomètre. A l’arrivée, eau, boisson sportive et banane. Simple mais suffisant.

Conclusion

Je pense (j’espère) que cette course est une préparation idéale pour le 20 km de Bruxelles : située 3 semaines avant, avec un profil vallonné, sur une distance légèrement inférieure.

Comme expliqué plus haut, le parcours ne m’a pas enthousiasmé, pas certain que je la courrai à nouveau l’année prochaine (je suis un runner touriste :-)). Je pense que je me laisserai plutôt tenter par leur trail de 30 km qui va en forêt de Soignes.

Prochaine course : les 10 km d’Uccle Lundi prochain. Je veux vraiment m’arracher et descendre sous les 45 mn. L’année dernière j’avais fait 45mn46 donc ce n’est pas gagné.

Ce contenu a été publié dans Courses, Journal. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à 15 km de Woluwé St-Lambert – 8 mai 2016

  1. Etienne dit :

    pourquoi avoir titré « 10 km de Woluwé St-Lambert – 8 mai 2016 » pour une course qui en fait 15 ? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *