10 km d’Uccle – 14 mai 2015

J’avais déjà couru le 10 km d’Uccle en 2012 et 2013 mais j’avais sauté l’édition 2014. Me voici de retour en 2015, sur un nouveau parcours … et de retour sur Ultramabouls après une longue absence.

Le parcours

L’Hippodrome de Boisfort étant fermé, le départ s’effectue maintenant du Parc de Wolvendael. Un petit dessin valant toujours mieux qu’un long discours, voici la trace GPX du parcours :

Je trouve le parcours un peu plus difficile que le précédent : on commence par 800 m de faux plat montant. Même si la pente est douce, elle casse bien les pattes. On reprend ensuite des faux plats entre 2,5 et 4 km, 4,8 et 5,8 km pour finir par une belle côte entre 8 et 9 km.

Le nouveau tracé est un peu plus joli : l’avenue des Chênes est une publicité pour l’immobilier à Uccle et le passage en forêt de Soignes est sympa. Autre avantage : il est beaucoup plus accessible en transports en commun. Que du bonheur !

La course

Je visais moins de 45’00 (mon précédent record) et j’ai fait 45’46 en me faisant mal. Il faut dire que mon entrainement depuis le Trail de Spa n’a pas été très sérieux :

  • 126 km en 10 sorties (je vous laisse calculer la distance moyenne),
  • vitesse moyenne de 11 km/h (c’est bien).

Plein d’excuses comme d’habitude : 10 jours de vacances à l’étranger, mauvais temps, beaucoup de travail. Mais la vraie raison est plutôt une certaine lassitude à l’entrainement. Contrecoup de Spa peut-être.

Donc au final parcours un peu plus difficile + manque d’entrainement = performance correcte … même si je suis déçu.

L’organisation

Comme la dernière fois, rien à redire : départ à l’heure, de nombreux ravitaillements, une médaille un peu pourrie à l’arrivée. Le seul truc qui m’a profondément énervé est que l’on me donne des bouteilles d’eau sans bouchon. Impossible d’en conserver une entre 2 ravitaillements. Comme j’étais parti sans bidon, j’ai passé ma course à être assoiffé.

Avis aux bénévoles : laissez-nous le bouchon ! (je promets en contrepartie de les donner ensuite à une bonne oeuvre).

Le matériel

Comme sur toutes les courses sur route, j’ai couru avec mes Mizuno Running qui arrivent en fin de vie. Je suis à la recherche de leurs remplaçantes. Côté montre GPS, pas de changement, toujours mon Ambit 2R (pour laquelle je dois toujours finir mon article :-()

Conclusion

Le 10 km d’Uccle une course agréable et idéale pour une préparation aux 20 km de Bruxelles puisqu’elle est située entre 3 et 4 semaines avant les 20 km. Cette année elle était un peu organisée un peu plus tard que d’habitude, je préférerai qu’elle revienne en première semaine.

Prochain objectif : le 20 km de Bruxelles le 31 mai ! (je triche : je l’ai déjà couru au moment où je publie cet article. Pour une fois je respecterai mes objectifs :-D)

Ce contenu a été publié dans Courses, Journal. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *