20 km de Bruxelles, ouverture des inscriptions le 23 mars à 9h00

La 34ème édition des 20km de Bruxelles aura lieu le dimanche 26 mai 2013. Le départ sera donné à 10h00, en 6 vagues.

Les inscriptions démarrent le samedi 23 mars à 9h00 et se font par Internet en cliquant ici (il est aussi possible de s’enregistrer directement dans les bureaux de l’organisation). Le prix est de 20 Euros. Ne tardez pas, toutes les places partent en quelques heures !

Les 20 km de Bruxelles sont une institution. Plus de 30.000 personnes y participent chaque année. Spectateurs, orchestres vous accompagnent tout au long du parcours. Vue la foule, il est difficile d’y faire une performance, sauf à avoir la chance de partir parmi les premiers. Même si l’organisateur vous demande votre temps de référence lors de l’inscription, rien n’assure que vous serez placé dans le sas de départ correspondant à votre niveau.

Le parcours

Plan Officiel

Le parcours représente environ 250 m de dénivelé, positif et négatif puisque départ et arrivée sont jugés au même endroit, au Parc du Centenaire :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA(source: http://www.wikepedia.fr/)

Vous commencez par une légère descente et un resserrement de la voie. Sauf à partir très vite, parmi les premiers, vous êtes contraint de marcher sur une centaine de mètres.

A votre droite, voici le siège de la Commission Européenne :

Berlaymont(source: http://www.wikepedia.fr/)

et, juste en face, à votre gauche, le siège du Conseil de l’Union Européenne  (où se retrouvent régulièrement les chefs d’états ou de gouvernement lors des sommets européens) :

Justus_Lipsius,_Eastern_side(source: http://www.wikepedia.fr/)

Commence alors un long faux-plat montant d’environ 1 km (la Rue de la Loi) où vous n’aurez d’autre choix que slalommer entre les participants si vous voulez faire un bon temps :

Rue de la Loi(source: http://www.yenoo.be/)

Au bout de la rue, vous tournez à gauche et entamez un long passage plat, mais pavé. Attention aux chevilles !

Vous contournez le Parc Royal passez devant le Palais Royal (où, comme le nom l’indique, le Roi des Belges ne réside pas :-))

het Koninklijk Paleis van Brussel(source: http://www.wikepedia.fr/)

Toujours sur des pavés, vous traversez la Place Royale :

Place_Royale-Koningsplein(source: http://www.wikepedia.fr/)

pour vous diriger par une légère descente suivie d’un faux-plat montant vers le Palais de Justice de Bruxelles. Ce palais est plus grand que la Basilique St-Pierre de Rome ! Si, à cette étape-là de la course, vous avez l’impression que les rois de nos amis belges avaient un peu la grosse tête dans leurs constructions, rassurez-vous, vous avez raison 🙂

Palais_de_Justice (source: http://www.wikepedia.fr/)

A ce moment (3 km de course), vous retrouvez des routes goudronnées que vous ne quitterez plus jusqu’à l’arrivée, en dehors des derniers mètres dans le Parc du Centenaire.

Les 3 kms suivants (3 à 6 km) sont – à mon sens – la première difficulté du parcours. Vous remontez l’Avenue Louise en passant par une succession de mini-tunnels. Chacun d’entre eux est un vrai casse-pattes et, si vous courez par beau temps, il peut y faire très chaud. C’est en principe sur ce tronçon-là que vous voyez apparaître les premières défaillances des « coureurs du dimanche » qui, pris par l’ambiance, sont partis à un rythme trop élevé.

De 6 à 9,5 km, vous faites le tour du Bois de la Cambre, haut lieu du jogging sur Bruxelles. C’est sans doute la plus jolie partie du parcours. Les 2 premiers kilomètres sont en faux-plat montant puis ensuite en légère descente.

bois-de-la-cambre-brussels-(by-marko-bucik)

(c) Marko Bucik

A la sortie du Bois de la Cambre (honte aux tricheurs qui coupent !), vous prenez une grande avenue typiquement bruxelloise, bordée de maisons de maître abritant de nombreuses ambassades. Là encore, vous êtes en faux-plat montant, très léger. Quelques centaines de mètres après l’hippodrome de BoitsFort (11 km), vous entamez une bonne descente sur environ 1 km. Les 5 km suivants sont totalement plats et moyennement intéressants. Vous courez le long d’une voie de tramway, tout d’abord sous les arbres :

Souverain

(source : http://patrick-delta-stib.skynetblogs.be/)

puis ensuite dans un environnement plus urbain

Souverain 2

(source : http://www.laurette-onkelinx.be/).

Dernier moment de détente entre le 16ème et le 17ème kilomètres où vous longez de très jolis parcs et une nouvelle demeure royale

Val Duchesse

Un « tourne-à gauche », quelques centaines de mètres de plat le long du Musée du Tram et vous voici prêt à aborder LA difficulté du parcours : la côte de Tervuren. 1 km d’une montée sèche qui vous fera cracher vos boyaux sur la route si vous n’en avez pas gardé sous la pédale.

Au sommet de la côte, à gauche, n’oubliez pas de jeter un oeil au Palais Stoclet, enregistré au Patrimoine Mondial de l’UNESCO (tout comme les maisons Horta et la célébrissime Grand-Place de Bruxelles que vous ne voyez malheureusement pas sur ce parcours) :

Palais Stoclet

(source : http://deuxminutes.centerblog.net)

Il vous reste une longue ligne droite de 2 km, totalement plate, pour arriver, avec en ligne de mire le Parc du Cinquantenaire (photo prise de l’arrivée) :

Arrivée

Ouf !

Conclusion

Il s’agit de la première compétition que j’ai courue, en 2011. J’ai donc un attachement particulier pour cette épreuve et je compte bien la courir cette année (et les années suivantes), même si elle est mal positionnée, moins de 1 semaine avant le Grand Trail des Lacs & Chateaux. Disons qu’elle me tiendra lieu d’ultime sortie longue et que je ne rechercherai pas la performance.

Le parcours permet une bonne découverte de la ville de Bruxelles et de ses parcs. Seule la Grand-Place manque à l’appel.

L’ambiance est électrique au départ (quel frisson de partir au milieu de 30.000 personnes !) et très chaleureuse tout au long du parcours. Très bons coureurs et coureurs / marcheurs du dimanche se cotoyent dans la bonne humeur … sauf au départ où les « performers » jouent un peu trop des coudes à mon goût.

C’est clairement une course à faire.

Que courir ? 20 km  ou semi-marathon ?

Le semi-marathon de Bruxelles se court début octobre. Il emprunte le même parcours que le 20 km avec deux nuances :

  • le parcours à l’intérieur du Bois de la Cambre est plus réduit,
  • l’arrivée s’effectue sur la Grand-Place après avoir remonté une seconde fois la rue de la Loi et descendu du Parc Royal jusqu’à l’arrivée.

Bizarrement le 20 km de Bruxelles est un énorme succès populaire alors que le semi-marathon est plus confidentiel (30.000 inscrits vs 8.000). Sans doute le mois d’Octobre refroidit quelques ardeurs.

Si vous voulez courir dans un ambiance chaleureuse sans rechercher la performance, courez le 20 km.

Si vous êtes à la recherche d’une performance et voulez connaître le frisson d’une arrivée sur la Grand-Place, optez pour le semi-marathon.

grotemarkt-2

Un dernier point. Lors du 20 km de Bruxelles 2011, chaque participant se voyait remettre un ticket de transport, ce qui était une excellente initiative. Pour l’édition 2012, l’organisateur et la STIB (transports Bruxellois) n’ont pas réussi à trouver un accord.

De nombreux coureurs ont été surpris et ont décidé de voyager sans ticket. C’est certes illégal mais il n’est pas toujours facile de prendre avec soi de la monnaie et les queues au guichet étaient dissuasives pour ceux qui partaient un peu tard. Beaucoup ont aussi cru en toute bonne foi que les transports étaient gratuits pour les porteurs de dossards ce jour-là.

Nos amis de la STIB ont eu la « délicatesse » de faire un contrôle des billets aux stations près du départ. Vengeance ? Volonté de nuire à l’organisation ? Moyen facile (et sans risque…) de récolter de l’argent ? Je ne sais pas mais je trouve cela PITOYABLE. Je ne suis pas le seul…

Méfiez-vous en 2013.

Ce contenu a été publié dans Courses, Journal. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *