Entrainement Avril 2017

Je battu tous mes records de distance sur ce mois d’Avril : 391 km, mais bien aidé par le Radicassant de 114 km couru le dernier samedi du mois.

Si on enlève la course pour se focaliser uniquement sur les entrainements, mon mois d’Avril est loin d’être ridicule :

  • 277 km ;
  • 17 sorties;
  • 16,3 km en moyenne (avec 3 sorties au-delà de 20 km);
  • 10,77 km/h de moyenne.

Ma moyenne a baissé à cause d’un changement d’entrainement : j’ai choisi d’accumuler du dénivelé. J’ai acquis une petite notoriété dans mon quartier puisque les voisins m’ont vu monter et descendre des dizaines de fois les pires côtes des environs. Sur ma dernière semaine d’entrainement (j’ai coupé les 5 derniers jours précédant la course), j’ai ainsi accumulé 2.300 de D+ en 85 km et 6 sorties … proche des ratios du Radicassant (il n’y a aucun hasard dans ma préparation scientifique :-)).

J’avais initialement prévu de faire 2/3 sorties de nuit, à la frontale et 1 ou 2 sorties de plus de 30 km sur le mois, en mode rando-course. Je ne l’ai pas fait mais cela ne m’a pas empêché de boucler le Radicassant dans de plutôt bonnes conditions.

Je vais reprendre l’entrainement la deuxième semaine de Mai pour préparer le 20 km de Bruxelles. La première semaine sera consacrée à des sorties de 10 / 15 km max à allure cool pour remettre gentiment la machine en route. La troisième et quatrième semaines seront focalisées sur des sorties rapides, à vitesse cible du 20 km, en partie sur le parcours de la course. En fonction des sensations, je m’alignerai ou pas. J’avoue être moyennement motivé pour l’instant.

Mon prochain vrai objectif est le Trail de la Côte d’Opale début septembre. Dans les 3 mois qui suivront (les mois d’été sont toujours difficiles pour moi), je vais continuer à privilégier les sorties à fort dénivelé. Plus facile moralement de partir pour une sortie d’1h / 1h30 à proximité que pour une longue sortie de 3 heures. Mon expérience sur le Radicassant m’a confirmé que le problème était plus dans ma capacité à encaisser les montées et descentes plutôt que dans la distance à parcourir.

 

Ce contenu a été publié dans Entrainement, Journal. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *