Spiruline, où commence le dopage ?

Suivant les recommandations de mon âme damnée frère, j’ai fait ces 4 dernières semaines une cure de Spiruline.

La Spiruline, c’est quoi ?

La Spiruline est un complément alimentaire extrait de cyanobactéries (aussi appelées « algues bleues »). Elle est cultivée principalement en Californie et à Hawaï, en Chine et en Afrique de l’Ouest.

C’est une des seules sources de protéines non animales avec le soja à contenir tous les acides aminés essentiels. Elle apporte aussi de nombreuses vitamines et des anti-oxydants.  Son histoire est ancienne : elle était une source importante de nourriture pour les Aztèques jusqu’au XVIème siècle et l’arrivée des conquistadores. Elle pourrait aussi avoir été utilisée au Tchad dès le IXème siècle. Plus récemment ce grand maboul de Bear Grylls en mangeait en Ecosse.

L’Organisation des Nations unies soutient son utilisation pour lutter contre la malnutrition, notamment en Afrique.

La Spiruline, ça se présente comment ?

Personnellement, j’ai acheté de la Spiruline Marcus Rohrer :

Spiruline Marcus Rohrer

Après étude, il semblerait que ce soit l’une des spiruline les plus « naturelles » sur le marché. Elle se présente sous forme de petit comprimés hexagonaux vert foncés que vous avalez avec un verre d’eau (sans croquer sauf si vous voulez avoir la bouche de l’Incroyable Hulk). Vous pouvez en prendre de 2 à 6 par jour. Au début de la cure, vous prenez un comprimé le premier jour, 2 le deuxième et ainsi de suite jusqu’à 6 (en une ou plusieurs prises à votre convenance).

Les rares effets indésirables connus sont des nausées et des réactions allergiques. Dans ce cas, il suffit de réduire la dose quotidienne.

La Spiruline, j’en pense quoi ?

Pour être honnête, je n’étais pas convaincu par l’enthousiasme de mon frère qui en prend depuis plusieurs mois. Je pensais plus à un effet placebo qu’à une réelle efficacité. Le discours « new age » autour de la spiruline, notamment sur le site de Marcus Rohrer, ne m’encourageait pas.

J’ai tout de même essayé et je dois dire qu’après un mois de cure (à 6 comprimés par jour), je me sens nettement mieux :

  • plus d’énergie, mes performances se sont améliorées significativement comme expliqué précédemment,
  • sommeil de meilleur qualité,
  • transit intestinal amélioré (oui, je ne cache rien à mes quelques lecteurs).

Mon épouse (tout aussi réservée que moi) s’est contentée de prendre 1 comprimé par jour de temps et temps et se sentait elle aussi beaucoup plus « énergique ».

Etant suspicieux de nature, je ne suis pas 100% convaincu :

  • mes performances se sont peut-être uniquement améliorées grâce à mon entrainement,
  • quant au reste, j’ai plein de bonnes explications : moins de stress, meilleure hygiène de vie…

Au vu de la composition, la spiruline me semble présenter deux avantages par rapport aux comprimés de vitamines, minéraux, acides aminés type Juvamine, Supradyne ou autres :

  • elle est naturelle,
  • elle a un effet « tout en un » impressionnant au vu de sa composition.

Donc ma recommandation est : essayez !

Pourquoi j’associe le mot « dopage » à la spiruline ?

La première raison est d’améliorer le référencement Google du site 🙂

Plus sérieusement, le ressort psychologique m’ayant conduit à prendre de la spiruline est assez intéressant :

  • une réticence initiale,
  • un mentor qui me recommande le produit en m’expliquant que c’est naturel, sans risque…
  • des performances qui stagnent et la recherche d’une aide / d’une solution externe.

Cela ne ressemble-t-il pas aux mécanismes classiques du dopage ? 😉

D’où ma question : où commence le dopage ? A la spiruline ? A l’aspirine pris le matin de la course pour avoir moins de douleurs ? Au Guronsan pris pendant la course ?

Personnellement, je n’en suis qu’à la spiruline. Et vous ?

Ce contenu a été publié dans Diététique, Journal. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Spiruline, où commence le dopage ?

  1. Etienne dit :

    Moi j’en suis à la méthode Amstrong : tout à l’eau claire ! (pour le moment)

  2. Weite dit :

    on peut aussi essayer la spiruline française…
    bon entrainement

    paw

  3. Franck dit :

    Vu ce qu’elle contient, pourquoi ne pas en prendre?
    J’en suis a 2-3 mois, maintenant 6 comprimés par jour (la Marcus!)
    Et je me sens mieux. Mais :

    – Je la prend en même temps qu’un nouveau regime alimentaire en debut de journée ultra fruité/noix/omega3-6 qui semble donner des résultats (non sportif) imbriqué dans la spiruline

    – J’ai arrêté le café quotidien et pratiquement le thé aussi (qui je pense peux donner l’illusion de…)

    donc je ne me sens pas sous influence mais en upgrade nutritionel ressenti…

    placebo?

    Toujours possible.

  4. Franck dit :

    AUssi : le sport en n’est il pas lui même un dopant ?

  5. madrange dit :

    c’est trop de la balle merci madame spiruline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *