Test des Mizuno Kazan 2

Les Mizuno Kazan 2 sont mes 3èmes chaussures de trail après les Ascend 7 (dont j’ai eu 2 paires) et les Cabrakan 5 (que j’ai à peine utilisées).

Je les utilise depuis 2 mois et j’ai couru environ 200 km sur terrain sec et mouillé, principalement sur chemins.

Voici l’animal, après utilisation :

Mizuno Kazan 2

Je passe sur les couleurs dont je me moque éperdument du moment que j’échappe au rose bonbon.

Le chaussant me semble un peu plus étroit que sur les Mizuno précédentes (j’ai le pied large). Les chaussures sont légères sur la balance (295 g) mais aussi très dynamiques, ce qui les rend très légères au pied. Je reprochais aux Ascend un peu de raideur. Avec les Kazan 2 ce n’est pas le cas : j’ai l’impression de courir sur des coussins … avec des ressorts. Un vrai régal. Le pied est bien maintenu et on se sent en confiance sur les terrains accidentés. Le drop (différence entre l’avant et l’arrière) est important (12 mm) mais cela correspond parfaitement à ma manière de courir (sur les talons) et d’expérience le drop est l’un des principaux paramètres à prendre en compte lorsque vous choisissez vos chaussures. En ce qui me concerne drop trop faible rime avec tendinite et périostite.

Deux petites critiques toutefois :

  • les lacets sont très gros et il faut donc bien les serrer avec un double noeud si on ne veut pas devoir s’arrêter en cours de route;
  • l’eau pénètre très facilement, surtout sur les côtés de la chaussure, au dessus de la semelle : une flaque abordée un peu de côté et vous voilà mouillé. Pas terrible pour des chaussures de trail.

Mon seul gros souci est l’accroche. Elle est parfaite sur chemins, secs ou boueux. Courir dans la boue est un régal, le pied ne dérape pas. Par contre, la semelle est catastrophique sur terrain lisse et humide : pavé, trottoir bétonné, plaque d’égout, pont en bois… Les chaussures deviennent des vraies savonnettes et vous avez vite fait de vous retrouver les 4 fers en l’air. Je n’ai jamais eu ce problème avec d’autre chaussures. Sans doute est-ce dû au relief particulier en « pétales » des semelles :

Mizuno Kazan 2 - Semelles

En synthèse, les Mizuno Kazan 2 sont d’excellente chaussures de trail, à l’aise sur terrain sec et humide. Très confortables, elles réussissent à rester très dynamiques. Elles sont meilleures que les Ascend 7 dont j’étais pourtant fan. Idéales pour un trail « forestier » comme celui de Spa. En montagne, sur relief caillouteux, la semelle me semble un peu molle mais je n’ai pas essayé. Quoiqu’il en soit, je vais profiter des soldes à venir pour m’en acheter une nouvelle paire. Elles correspondent parfaitement à mes attentes et mes terrains d’entrainement habituels.

Seul gros bémol : elles sont très glissantes (et donc dangereuses) sur certains revêtements. Une fois que vous le savez, vous gérez le problème mais c’est surprenant la première fois. A vous de voir !

 

Ce contenu a été publié dans Journal, Matériel. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *