Bilan de l’année 2019

Cette année 2019 restera dans mon esprit comme mi-figue, mi-raisin.

Sur le strict plan strictement comptable, je devrais être satisfait puisque j’ai fait de bons résultats sur les 3 courses auxquelles j’ai participé :

  • j’ai battu mon record sur le 20 km de Bruxelles (1h30’19 contre 1h35’24 en 2016);
  • j’ai fait un très bon temps sur le Trail de Bruxelles – 33 km (2h51’55, 36ème au scratch et 3ème de ma catégorie d’âge);
  • et j’ai enfin couru la CCC, dans un temps meilleur que mes rêves les plus fous.

Youpi !!! Je suis le meilleur !!!

Mais cette année, il y a eu beaucoup de points noirs :

  • maladies et blessures se sont enchainées tout au long du 1er trimestre (lumbago, grippe, fasciite plantaire, tendinite aux 2 tendons d’Achille);
  • du fait de ces pépins de santé, mon (ambitieux) programme de course n’a pas été respecté, notamment pas de Bouillonnante, ni de Grand Trail du St-Jacques;
  • pour la même raison, j’ai aussi manqué en Février le stage de trail avec François Dhaene (qui revient cette année mais je ne me suis pas inscrit, un peu trop tôt dans l’année et le format me plait moins);
  • j’ai été un peu déçu par l’ambiance de la CCC (que j’idéalisais sans doute un peu trop);
  • comme d’habitude après voir accouché d’un gros objectif (UTPMA en 2018, CCC en 2019), j’ai vécu ma dépression post-partum et ai un peu perdu l’envie de m’entrainer sur le second semestre. Je n’ai d’ailleurs pas publié mes articles habituels (qui n’intéressent que moi) depuis Juin.

Au final, voici mon kilométrage depuis mes débuts en 2011 :

  • 2011 : 550 km
  • 2012 : 1.010 km
  • 2013 : 1.480 km
  • 2014 : 1.525 km
  • 2015 : 1.434 km
  • 2016 : 2.063 km
  • 2017 : 3.010 km
  • 2018 : 2.430 km
  • 2019 : 2.271 km

Pas top … mais pas trop mal au vu de mes pépins de santé.

Voici ce que cela donne mois par mois :

Remarquons au passage le crétinisme dont j’ai fait preuve : malade ou blessé de début Janvier à mi-Février, j’ai mis les bouchées doubles en Mars pour « rattraper le temps perdu ». Résultat : je me suis explosé les tendons début Avril … ce qui ne m’a pas empêché de courir le 20 km de Bruxelles comme un dératé alors que je commençais à peine à aller mieux (ce qui m’a probablement fait rechuter). Bravo l’artiste !

J’ai repris l’entrainement « normalement » en Juillet, après guérison quasi-complète. En Août, j’ai privilégié la randonnée en montagne. En Septembre, j’ai logiquement levé le pied pour reprendre sérieusement en Octobre. Sur Novembre et Décembre, la seule maladie dont j’ai souffert est la fainéantise. La bise étant venue, la cigale n’avait plus envie de sortir dans le froid et sous des cieux maussades.

En 2020, j’entame ma dixième année de course et je ne sais pas encore de quoi elle sera faite.

Je travaille toujours sur mon projet « Saint-Jacques de Compostelle » et j’espère planifier une semaine début Juillet entre le Puy-en-Velay et Conques (la Via Podiensis, environ 240 km à parcourir, très ambitieux). D’ici là, je me testerai sur la voie qui part de Bruxelles en direction de Paris (Via Brabantica et Via Gallia Belgica). Je dois voir ma capacité à enchainer plusieurs jours à 30 km de moyenne, avec sac à dos.

J’ai fait une chose très surprenante : m’inscrire à l’UTMB 2020. Oui, je sais, j’ai écrit que je ne voulais pas la courir et je n’en ai toujours pas l’intention en 2020. En participant (et en perdant :-)) au tirage au sort en 2020, je me laisse plus de chances pour 2021, si d’aventure je changeais d’avis. Si je gagne au tirage au sort, j’aviserai… Le 9 janvier, je croise donc les doigts pour ne pas être sélectionné. 🙂

A part ça, je regarde quelques courses qui me tentent :

J’aurai les idées plus claires d’ici 2-3 semaines.

D’ici là, bonne année 2020 !

Ce contenu a été publié dans Entrainement, Journal. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *