Mon week-end coup de poing

Comme annoncé dans un post précédent, j’ai profité du week-end de l’Ascension (terme prédestiné pour un trailer :-)) pour un entrainement « coup de poing ».

J’ai commencé Jeudi par une première sortie de 22 km et 400 m de dénivelé sur Bruxelles. Si, si, c’est possible, il suffit de tourner comme un con un écureuil sur un parcours contenant une grosse côte.

Suite à l’annulation de ma participation aux Crêtes de Spa, l’hôtel Hôtel Radisson Blue de Spa avait accepté de reporter notre réservation à une date ultérieure …. et c’était ce week-end. Pendant que femme, enfant et belle-mère barbotaient aux Thermes de Spa, j’en ai profité pour me faire deux sorties à Spa :

  • Vendredi : 10 km / 400 m de dénivelé autour de Spa histoire de se dérouiller les jambes,
  • Samedi : 32 km / 900 m de dénivelé autour de Spa en empruntant une partie du parcours des Crêtes de Spa.

J’ai couru les 3 sorties entre 9 et 10 km/h. Le temps n’était malheureusement pas de la partie et j’ai été trempé sur mes 2 sorties à Spa (eau froide, je précise). L’été belge n’aura duré que 1 semaine…

Ma grosse sortie de Samedi m’a apporté plusieurs enseignements :

  1. je me demande comment je vais pouvoir finir le Grand Trail des Lacs et Châteaux dans 3 semaines. 2 fois la distance et 2,5 fois le dénivelé…
  2. j’ai testé une alimentation en course à base de fruits secs (bananes / abricots) et c’était parfait. Pas de difficultés à avaler, pas de mal à l’estomac et le plein d’énergie,
  3. j’ai testé mon nouveau sac à dos et il est parfait : léger, confortable (on ne le sent pas) très pratique avec les poches sur le devant,
  4. j’adore toujours mes Mizuno Trail,
  5. si j’ai trouvé chaussure à mon pied, je n’ai pas encore trouvé chaussettes. Toujours des ampoules après 20 km…
  6. Et surtout, j’ai pris mon pied ! Les forêts de sapins autour de Spa, la traversée de la Fagne de Malchamps, j’ai enfin découvert le vrai plaisir du trail, retrouvé la sensation de partir à l’aventure (avec une carte qui a pris l’eau :-)) comme à l’époque où je faisais du vélo.

Fagne Malchamps

Pour résumer : un bon week-end pour le moral comme pour le physique. Le week-end prochain (Pente-côte, doublement prédestiné pour un trailer :-)), trois jours d’entrainement sur Bruxelles avec l’objectif de faire 70 km et 1.500 m de dénivelé.

Ce contenu a été publié dans Entrainement, Journal. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.