Omicron m’a niquer…

L’année 2022 commence bien !

Ce week-end j’avais prévu courir L’Houffatrail (53 km – 1.830 m D+), une course dans les Ardennes belges que j’avais choisie pour me motiver à reprendre sérieusement l’entraînement. De ce côté-là, c’est réussi, j’ai repris un rythme d’entraînement à 6 séances /  70 à 100 km par semaine depuis Noël et les bonnes sensations reviennent peu à peu.

Patatras, le lundi précédent la course mon fils est tombé malade de la Covid-19 et j’y ai eu le droit à partir de jeudi. Pour lui comme pour moi, les symptômes ont été identiques et relativement bénins : gros mal de tête et mal de ventre pendant 3 jours. J’ai tout de même pu trottiner samedi et dimanche et au vu de mes sensations aujourd’hui j’aurais sans doute pu courir le trail.

Reste que j’ai annulé ma participation, d’une part par ce que je ne souhaitais pas propager mes miasmes à l’hôtel où je devais passer la nuit précédant la course mais aussi par prudence, cela ne me semblait pas très intelligent de faire des efforts importants avec le virus dans le corps.

Bon, ça fait suer mais voyons le bon côté des choses. Après 3 doses de vaccin et une contamination, je suis protégé de chez protégé. 🙂

Ce contenu a été publié dans Courses, Journal. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.