Trail de Bruxelles – 29 Octobre 2017

Le week-end dernier, j’ai couru la deuxième édition du Trail de Bruxelles, sur deux distances :

  • le 28 km à 10h,
  • le 6 km à 15h15.

Ce trail emprunte les sentiers de la forêt de Soignes, le poumon vert de la périphérie Bruxelloise dont j’avais déjà parlé précédemment.

L’organisation

Le départ a lieu au centre sportif de la forêt de Soignes. L’accès en est aisé, en voiture comme en métro (arrêt Hermann Debroux sur la ligne 5 à 1,3 km, 15 mn à pied). Le nombre de places de parking est limité mais il est possible de se garer dans les rues environnantes (désolé pour les riverains). Gros avantage : des vestiaires et douches sont à disposition au centre sportif. Il y a même une brasserie pour prendre un petite bière à la fin de la course. Après l’effort, le réconfort comme le dit toujours mon frère. 🙂

Le parcours est fléché par des panneaux à chaque intersection. Pas de rubalise (ce qui est écologiquement préférable) et, de toutes façons, il y a toujours des coureurs aux alentours, impossible de se tromper. Le parcours est agréable, privilégie les sentiers de fond de vallée et est sans difficulté. La forêt de Soignes contient plein de petits raidillons bien casse-pattes mais l’organisation a visiblement décidé de les ignorer.

J’ai 4 reproches à faire à l’organisation :

  • la dépose des sacs au vestiaire était mal organisée : les deux jeunes pleins de bonne volonté perdaient bêtement du temps à attacher eux-mêmes les étiquettes au sac. Il aurait suffi de joindre à chaque dossard une étiquette avec le numéro du dossard et basta, la file aurait été 2 fois plus rapide;
  • le ravitaillement en fin de parcours était copieux mais pas assez large. Résultat : une file de coureurs pour accéder au 2m linaires du ravitaillement. Il aurait suffi d’ajouter 1 ou 2 tables;
  • pas de médailles : oui, j’insiste, je trouve sympa d’avoir une médaille souvenir et mon fils était déçu;
  • le prix : 28 Euros pour 28km, ce n’est pas donné et il n’y a même pas de médaille (j’insiste lourdement).

A part ça, pas de gros reproches, un parcours sympa et facile.

Trail de 28 km

Voici le parcours :

Distance totale: 27.71 km
Durée totale: 02:54:06
Télécharger

 

Le dénivélé total est de 390m. Je l’ai couru cool en 2h54, avec une collègue d’entrainement. Du 6 au 21ème kilomètre, nous étions dans la partie de la forêt que j’arpente régulièrement lors de mes entrainements. Au confort physique d’un parcours facile, j’ajoutais le confort psychologique d’emprunter des sentiers que je connais bien 🙂 Deux ravitaillements bien achalandés sur le parcours, à 10,5 km et à 22,5 km.

Trail de 6 km

Voici le parcours :

Distance totale: 6.63 km
Durée totale: 00:45:51
Télécharger

 

Le dénivélé total est de 87m. Je l’ai couru encore plus cool en 45’52, avec mon épouse et mon fils pour qui c’était le premier trail. Ils ont bien couru régulièrement et ont fini très contents. Mon fils avait tout de même quelques courbatures les deux jours suivants. C’est le métier qui rentre. 🙂

Conclusion

Un trail facile, dans un coin sympa, bien organisé quoiqu’un peu cher. Je suis resté sur ma faim au niveau difficulté. Mais comme il est dans une période creuse de l’année, pas exclus que j’y retourne dans les années à venir, pour faire un temps. Un 20 km de Bruxelles en forêt… Au passage, le 28km rapporte un point ITRA.

Prochain objectif probable le 10 Décembre : le Trail de la Forêt de Meerdael (27,7 km, 520 m D+). Il semble un peu plus difficile (130m de D+ supplémentaire) et j’essayerai d’y faire un bon temps. J’attends encore 2/3 semaines avant de me décider, en fonction de mes entrainements en Novembre. Le mois d’octobre a été très décevant à ce niveau-là, j’y reviens dans mon prochain article.

 

Ce contenu a été publié dans Courses, Journal. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *