Le nouveau concept (belge ?) de médaille

Je viens de recevoir un mail annonçant le 15 km de Woluwé que j’ai couru en 2016.

Une des grandes nouveautés de cette édition est le concept de médaille : la médaille décapsuleur. Vous avez ainsi un bon moyen de briller en société devant vos ami(e)s en rappelant discrètement vos exploits sportifs sans avoir l’air de la ramener, en laissant négligemment traîner sur la table votre médaille décapsuleur.

En fait, je ne sais pas s’il faut en rire ou en pleurer. Jusqu’à présent les médailles décapsuleur s’achetaient plutôt dans les rayons farces et attrapes. Qu’une épreuve sportive banalise et s’associe indirectement à la prise d’alcool est un peu choquant. Il faut dire que la Belgique est championne du monde dans 2 domaines (et pas 3 :-)) : le hockey sur gazon et la consommation d’alcool.

Mais après tout, pourquoi serais-je choqué par une médaille décapsuleur en Belgique alors que j’ai adoré le Marathon du Médoc ? C’est toute l’ambiguïté de l’alcool, à la fois drogue et produit culturel. Un peu de lecture utile tout de même.

Ce contenu a été publié dans Diététique, Journal. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *