Comment je me suis entraîné en 2015…

Meilleurs voeux pour 2016 !

Voici l’article rituel pour dresser le bilan de l’année écoulée. Ma dernière sortie date d’aujourd’hui (31 décembre) et j’ai bien l’intention de commencer 2016 sur les mêmes bases.

  • Le kilométrage

Kilométrage-2015

Pour rappel, voici mon kilométrage des dernières années :

  • 2011 : 550 km
  • 2012 : 1.010 km
  • 2013 : 1.480 km
  • 2014 : 1.525 km

Je finis cette année avec 1.434 km au compteur alors que je visais 2.000 km. Je reste scotché aux environs de 1.500 km par an. Autant dire que l’UTMB risque de rester un rêve à jamais. 🙁

Le graphique est éloquent : j’ai quasiment stoppé tout entrainement sérieux entre Avril et Septembre (Mai étant une exception grâce aux 20 km de Bruxelles). Pas de problème de santé en cause comme en 2014 mais simplement la démotivation juste après les Crêtes de Spa où j’avais pas mal souffert.

Bonne nouvelle : ce (long) coup de blues m’a permis de rebondir et, depuis Septembre, je suis (re)devenu sérieux et me suis entrainé comme jamais en enchaînant pour la première fois de ma (modeste) carrière les semaines à 4 entrainements. Plus ça va, mieux ça va et le moral et l’envie sont de retour. J’ai fait une pause de 1 semaine pour Noël à l’occasion d’un petit voyage à Budapest (où je n’ai pas réussi à arracher l’autorisation de mon épouse pour courir).

Si je devais retenir une règle de cette année 2015 : il est préférable de courir plus souvent et moins longtemps que rarement et longtemps. C’est mieux physiquement et psychologiquement.

  • La vitesse moyenne

Vitesse Moyenne 2015

4 entrainements par semaine cela paye ! Ma moyenne « tout terrain » est passée régulièrement au-dessus de 11km/h et j’ai tapé plusieurs fois la barrière des 12 km/h sur terrain plat. Et ce n’est pas fini !

  • La motivation

L’amélioration de mes performances est pour beaucoup dans le retour de la motivation. J’ai changé un peu ma méthode d’entrainement :

  • j’ai abandonné la longue sortie (20 km) du dimanche au profit de 2 sorties moyennes (12 à 15 km) samedi et dimanche. Psychologiquement partir courir 1h00 / 1h30 est plus facile que partir pour 2 heures;
  • je cours 2 fois en semaine avec un ami, ce qui aide là-encore à trouver la motivation.

Dernier facteur important : le temps exceptionnel de ces derniers mois. Il a peu plu, il n’a pas fait froid et j’ai échappé aux pépins de santé. Je me tiens maintenant au principe que si rien ne m’interdit de courir (maladie, pluie, obligations personnelles ou familiales) alors je cours, même si ce n’est que 45 mn.

  • La diététique

Quelques petits progrès : en faisant un peu attention (moins de restaurants, moins d’alcool), j’ai réussi à perdre 4 kg (de 68 à 64 kg) depuis le mois de Septembre sans pour autant avoir l’impression de me priver. Ces kilos perdus (gagnés ?) ne sont sans doute pas pour rien dans l’amélioration de mes performances.

  • Le matériel

Côté chaussures, j’ai changé de matériel tout en restant fidèle à Mizuno :

  • Sur route, j’ai remplacé mes Mizuno Wave Precision 13 M  par des Mizuno Wave Rider 17 M. Un peu moins dynamiques que les précédentes, elles ont l’avantage de mieux tenir le pied et d’être utilisables sur tous les types de terrains secs. Seul problème : le mesh troué au bout de 300 km, ce n’est pas sérieux pour des chaussures de ce prix. Je cherche déjà leurs remplaçantes pour les courses (10 km et 20 km);
  • Sur chemin, j’ai remplacé mes Mizuno Ascend 7M par des Mizuno Kazan 2. J’angoissais à l’idée de remplacer mes Ascend, surtout après mon expérience catastrophique des Mizuno Cabrakan. Les Kazan 2 sont un vrai bonheur : plus d’amorti que les Ascend avec autant de dynamisme. Que demande le peuple ? Seul problème : ce sont des vraies savonnettes sur les pavés ou les trottoirs mouillés. Très dangereux.

Côte montre GPS, je reste très satisfait de mon Ambit 2R et j’ai toujours l’intention d’en publier un essai complet … quand j’aurai le temps. 🙂

  • Les courses de l’année

Pour rappel, j’avais programmé les courses suivantes :

Pas d’autres courses en dehors du 10 km d’Uccle en Mai.

  • Les objectifs pour 2016

J’espère tenir mon rythme d’entrainement des 3 derniers mois, entre 150 et 200 km par mois ce qui devrait me permettre de franchir (enfin !) la barre des 2.000 km.

Côté compétition, j’ai en ligne de mire les courses suivantes :

  • En Février :

Trail des Bosses (40 km) ou Trail des villes royales (52 km)

Le Trail des villes royales est un petit nouveau qui passe par d’anciens lieux d’entrainement (vélo et course) lorsque j’habitais en région parisienne, en vallée de Chevreuse. Mon frère est déjà inscrit, je me tâte encore. 52 km en février, cela risque d’être un peu trop tôt et je ne veux pas me griller. Je déciderai dans 1 mois.

  • En Mars

Trail de Spa (55 km) ou Ecotrail de Paris (80 km)

Je déciderai courant Février en fonction de mon état de forme. Mon frère a couru (sans m’en informer au préalable) l’Ecotrail de Paris en 2015 et je suis jaloux. C’était de toutes façons une course que j’avais en tête pour 2016.

Si la forme n’est pas au rendez-vous, je me rabattrai probablement sur le Trail de Spa pour une 3ème participation.

  • En Mai

10 km d’Uccle, 15 km de Woluwé et 20 km de Bruxelles

Les 2 premières courses sont dans la région de Bruxelles et ont pour unique objectif de me préparer au 20 km de Bruxelles où j’espère battre mon record (moins de 1h35).

  • En Juin

La Barjo (100 km) du côté de Cherbourg avec mon frère.

Là-encore je retrouverais des sentiers que j’ai arpenté il y a 20 ans (j’ai beaucoup déménagé).

  • En Septembre

Ecotrail de Bruxelles (80 km)

Mon objectif 2016 est de pouvoir m’inscrire à la CCC en 2017, ce qui m’impose de recueillir 7 points d’ici le 31 décembre 2016 (j’en ai déjà 3 dans ma besace grâce au Trail de Spa de 2015). Si je ne réussis pas, je renoncerai définitivement à ces ambitions démesurées. L’Ecotrail de Bruxelles est ma course de « la dernière chance » pour me permettre de récolter 4 points si je n’ai pas réussi avant. Sinon, je ne la courrai pas.

Comme on dit, les promesses n’engagent que ceux qui y croient 🙂

Je vais continuer sur un rythme de 4 entrainements par semaine, en augmentant un peu la distance pour arriver à 50 km par semaine en Janvier puis 60 en Février / Mars. Je ne pense pas pouvoir aller au-delà durablement.

Tout va dépendre de la météo des prochaines semaines : un coup de froid, un gros rhume et tout ce beau programme sera par terre. Attendons de voir.

Rendez-vous dans quelques semaines pour faire le point, bonne année 2016 !

Ce contenu a été publié dans Entrainement, Journal. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *