Comment je me suis entraîné en 2016…

Meilleurs vœux pour 2017 !

Voici l’article rituel pour dresser le bilan de l’année écoulée. J’ai effectué ma première sortie le 1er Janvier et ma dernière le 31 décembre. Une année pleine !

Le kilométrage

Grosse satisfaction : j’ai explosé mon record de kilométrage en atteignant 2.063 km. Pour rappel, voici mon kilométrage des années précédentes :

  • 2011 : 550 km
  • 2012 : 1.010 km
  • 2013 : 1.480 km
  • 2014 : 1.525 km
  • 2015 : 1.434 km

J’ai tout de même connu 2 gros coups de mou dans l’année :

  • Entre Mars et Avril suite à une grippe;
  • Comme d’habitude, pendant l’été, bien aidé par un séjour de 3 semaines au Canada où j’ai beaucoup marché, mais ça ne compte pas dans mes statistiques.

J’ai fait 126 sorties sur l’année (en gros un jour sur 3, 10/15 de plus sur l’année que les années précédentes) pour une moyenne de 16,4 km par sortie.

La vitesse moyenne

Petite déception sur la vitesse moyenne. Sur la lancée de fin 2015, j’ai maintenu un rythme de 4 entrainements par semaine sur le premier semestre, ce qui m’a permis de hisser ma vitesse moyenne jusqu’à plus de 11 km/h, avec un maximum en Mai (correspondant aux 3 courses dont je parle plus tard).

Las, patatras, j’ai été moins assidu le second semestre en repassant à 2/3 entrainements par semaine et je suis retombé dans des moyennes inférieures à 11 km/h. Comme je le disais déjà l’année dernière : 4 entrainements par semaine cela paye !

Par contre, toujours pas de fractionnés… Promis, je m’y mets en 2017 !

La motivation

Plutôt au beau fixe tout au long de l’année, en dehors de la « crise » estivale annuelle. Le passage à 2/3 entrainements par semaine au lieu de 4 est plus dû aux circonstances (météo, charge de travail) qu’à un réel manque de motivation. Le fait de voir ma vitesse moyenne baisser ne fait que renforcer ma motivation à courir 4 fois par semaine suivant le principe : « si rien ne t’empêche d’aller courir, alors vas-y ! »

La diététique

J’ai maintenu mon poids toute l’année en dessous de 65 kg. J’ai été très sérieux sur le premier semestre, beaucoup moins sur le second. Pas sûr que ma récente habitude de déguster une nouvelle bière belge par week-end soit une bonne idée. 🙂 Après les agapes de fin d’année, je repasse en mode « 0 alcool », au moins jusqu’à la première course.

Je vise les 62 kg pour les prochains mois.

Le matériel

Côté chaussures, j’ai couru presque toute l’année avec les Mizuno Kazan 2 (dont j’ai acheté une nouvelle paire à l’occasion de soldes d’été). A l’usage (au-delà de 500 km), l’amorti et le dynamisme s’estompent et elles se révèlent un peu pataudes. Les Mizuno Ascend 7M n’ont pas été remplacées 🙁

Sur route, j’ai remplacé mes Mizuno Wave Rider 17 M par des Mizuno Sayonara avec lesquelles je n’ai couru que les Foulées Hivernales AXA et 4/5 entrainements. Je les garde en réserve pour les courses de printemps / été. Elles sont neuves donc je les trouve bien. A l’usage on verra.

Côte montre GPS, je reste satisfait de mon Ambit 2R. Seule problème : la batterie qui ne tient maintenant que 6 heures en mode « acquisition GPS toutes les secondes ». Un peu court pour des grands trails, c’est rageant qu’elle s’arrête avant la fin d’une course comme cela m’est arrivé lors de l’Ecotrail de Bruxelles.

Retour sur les objectifs de l’année 2016

Le problème quand on annonce ses objectifs 1 an à l’avance, c’est que l’on prend le risque de passer pour un clown si on ne les atteint pas. Comme je suis coutumier du fait et que je ne suis pas Président de la République, je n’ai plus aucun complexe 🙂

J’avais programmé les courses suivantes :

  • En Février : Trail des Bosses (40 km) ou Trail des villes royales (52 km) : je n’ai couru aucune des 2. J’étais trop juste pour le Trail des villes royales et la logistique était trop trop compliquée pour le Trail des Bosses (pas de voiture pour y aller, le départ de la course étant à 5 km de la gare la plus proche, sans moyen de transport);
  • En Mars : Trail de Spa (55 km) ou Ecotrail de Paris (80 km) : je m’étais inscris à l’Ecotrail de Paris que je n’ai pas pu courir à cause d’une grippe attrapée 2 semaines 1/2 avant la course. Grrrr….
  • En Mai : 10 km d’Uccle, 15 km de Woluwé et 20 km de Bruxelles. J’ai couru les trois courses (ici, ici et ici), j’ai explosé mon record sur le 10 km et battu (de peu) mon record sur le 20 km (sans toutefois passer sous les 1h35 comme je le voulais);
  • En Juin : La Barjo (100 km). Mon frère l’a courue, moi j’ai su très tôt dans l’année que je ne pourrais finalement pas la courir pour des contraintes familiales;
  • En Septembre : Ecotrail de Bruxelles (80 km). C’était la course de la dernière chance pour pouvoir m’inscrire à la CCC en 2017 et je l’ai courue.

Au final un bilan pas si mauvais que cela :

  • la barre des 2.000 km annuels est franchie,
  • une bonne campagne de courses en Mai,
  • j’ai fini l’Ecotrail de Bruxelles et je me suis inscrit à la CCC, ce qui était mon objectif majeur de l’année.

Les objectifs 2017

En terme d’entrainement, mes objectifs sont :

  • 2.500 km,
  • avec 4 sorties par semaine en moyenne,
  • en ajoutant une session de fractionné par semaine.

Au niveau des courses, mon objectif est de terminer une course à 5 points ITRA, sachant qu’il en faut 3 en 2 ans pour pouvoir s’inscrire à l’UTMB. Mon frère et moi sommes déjà inscrits au Radicatrail qui a lieu en Normandie le 29-30 Avril.

En préparation, je courrai peut-être le Trail des Bosses (42 km) ou, plus probablement, les Hivernales du Racing Club de Bruxelles (20 km), en forêt de Soignes. Pas de trail de Spa cette année non plus, même si j’en ai très envie. La course a lieu le 25 mars, 1 mois avant le Radicatrail mais est très exigeante pour les muscles et les articulations, je mets à chaque fois bien 2 semaines avant de m’en remettre complètement. Je ne veux pas me griller bêtement avant le Radicatrail. Il ne faut pas courir trop de lièvres à la fois…

Au mois de Mai, je courrai probablement le triptyque 10 km d’Uccle, 15 km de Woluwé et 20 km de Bruxelles.

Et après ? Il est trop tôt pour décider, sachant que tout va dépendre du résultat du tirage au sort de la CCC qui a lieu le 12 janvier.

Si nous ne sommes pas sélectionnés pour la CCC, il faudra tout de même finir une course à 3 points ITRA pendant l’année pour pouvoir se réinscrire en 2018 à la CCC (sachant que je bénéficierai encore des 4 points de l’Ecotrail de Bruxelles 2016). Si nous finissons le Radicatrail, le problème sera résolu. Sinon il faudra trouver une course entre Mai et Décembre pour assurer les 3 points (le Trail de la Côte d’Opale me tente bien…), plus une course à 5 points pour tenir l’objectif d’en finir une en 2016. Vous suivez ?

Si nous sommes sélectionnés pour la CCC un problème intéressant se posera alors : si nous finissons la Radicatrail ET la CCC (soyons fous), nous aurions alors 2 courses à 5 points. La tentation serait alors grande d’en courir une autre à 5 points en fin d’année pour pouvoir s’inscrire à l’UTMB 2018. Je divague 😀

Pour résumer mes objectifs 2017 :

  • 2.500 km,
  • Finisher d’une course à 5 points ITRA,
  • Réinscription à la CCC si nous ne la courrons pas ou (pire) si nous ne la finissons pas.

Rendez-vous dans un an !

Ce contenu a été publié dans Entrainement, Journal. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *